Passez quand vous voulez

14 décembre 2014

Avent 14

avent14c

avent14b

avent14a

 

Le sapin a mis une bonne semaine à se garnir, il n'y a plus que le petit B. qui est un peu motivé, même si tout le monde avait voté pour, plus personne ne croit au père noël dans cette maison.

Un choix de réveillon qui me culpabilise un peu. (je reconnais, c'est pas difficile)

Des discussions de saison autour d'un spritz, Baxter Dury it's a pleasure mais quel accompagnement pour la dinde parce que quand même le four est pris ?

Et un petit renne pour la Mère Castor.

 

Posté par MamCastor à 20:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


04 décembre 2014

Sans hésiter à classer dans la catégorie "aliens"

3etype3

3etype4

3etype7

3etype6

3etype5

3etype9

3etype8

3etype1

3etype10Dimanche après-midi, pour la première balade de l'hiver où le froid mordait un peu, nous étions invités à une rencontre du troisième type. Un truc vraiment hallucinant (et là encore vous n'avez pas l'odeur), qui aurait même été franchement inquiétant si on n'avait pas été prévenus.

J'avais encore en tête l'incroyable beauté du bal de la Negroni et la superbe mise en scène de Bobée. Même si je n'ai pas trouvé Lucrèce Dalle totalement convaincante, j'ai aimé sa beauté défaite et il y avait un petit quelque chose d'anthurus empoisonné dans la longue agonie finale.

beatrice-dalle-dans-lucrece-borgia

Posté par MamCastor à 22:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 novembre 2014

Petit somme

anneb3

anneb4

anneb2

anneb1

Petit somme d'Anne Brouillard.

Encore une illustratrice belge que j'aime beaucoup (surtout depuis que je l'ai rencontrée). Elle aime les chats, les voyages en train et les lumières du nord.

Dans sa maisonnette au fond des bois, la grand-mère installe le landau dehors, pour la sieste du bébé. Les animaux des alentours s'y mettent tous pour le bercer et l'aider à trouver le sommeil, le temps que se prépare le goûter.

C'est plein de détails délicats, très tendre, tout simple et merveilleux pour un tout-petit.

Posté par MamCastor à 17:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 novembre 2014

A mon étoile

sinkingstarsMerci

Posté par MamCastor à 21:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 novembre 2014

Toucher terre

terre1

terre6

terre2

terre4

terre3

terre5

terre8

terre7

Posté par MamCastor à 19:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,



01 novembre 2014

Bien sûr

elles ne muriront pas ces pommes, fruits des fleurs de la toute fin d'août mais on les garde quand même

On garde aussi cette incroyable toussaint pieds nus au soleil à lire dans un calme (olympien), on garde les 254 mailles de bleu montées avec patience, on garde l'autographe de Tadz et le château potiron, on garde le soutien à Madame P., on garde le rouge-gorge qui m'accompagne dans mon démitage, on garde l'envie de repeindre et de relire le Mont analogue, on garde toutes les prises de cette semaine-là

murir1

sarts2

sarts1

sarts3

 

 

murir3

murir2

Posté par MamCastor à 18:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

17 octobre 2014

Mère Méduse

meremeduse

Comme dirait Mister B., vivement le 19 novembre !

Posté par MamCastor à 21:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

13 octobre 2014

Prödigue

sushi15ans

tapiocacoco

Une semaine presque un peu trop chargée pour être vraie / nuit blanche pour la dernière soirée d'été indien / menus d'Ingrid / nuit chez une chatte géante et réunion dans la voiture du retour / Mouawad seuls / le premier devoir d'arts plastiques 90cm / grand messe corse et toi/vous / premier plateau de l'étoile / le monde Moö, François-Joseph and the atlas moutain et des Chimay / des sushis et du kawaï pour ses quinze ans

Posté par MamCastor à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 octobre 2014

Rentrée belge

Des nouvelles du poète national voisin. Charles Ducal, qui lui-même, en tant que bénévole, aide les élèves d’origine non-belge à s’intégrer dans [l']enseignement, dédie ce poème à tous les enfants qui ont des difficultés scolaires et aux enseignants qui s’investissent corps et âme pour eux. Le poème illustre et dénonce le caractère sélectif de notre système d’éducation qui est à l’origine d’un stress et d’une peur souvent malsaine de l’échec chez les jeunes d’aujourd’hui.

Peur de l’échec

Comme s’il cueillait des mûres pour la confiture,
septembre arrache les enfants de l’été.

Sous l’école le feu est allumé.
De têtes brûlantes d’hommes et de femmes,
par de longs hivers clivées et séchées,
crépitent les chiffres et les lettres.

Une règle tourne dans un crâne géant,
ajoute chaque heure une livre de craie.
Les pensées qui restent collées aux bords
sont patiemment enlevées, le but

de la leçon est une place dans la grange
à poumons et langues qui, bien cuits
et gonflés, seront vendus sur le marché.
Juin secoue son tamis : le blé est gardé,

l’ivraie écartée. Au-dessus des têtes,
au mur, est accroché un œil
qui scrute, sans jamais ciller ni lorgner,
mais qui voit. Un œil comme une corde.

Les enfants de zèle débordent.

Posté par MamCastor à 09:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

26 septembre 2014

-- septe-bre 201-

ceseptembre1

ceseptembre2

ceseptembre3

ceseptembre5

ceseptembre4

ceseptembre6

ceseptembre7

Ce septembre 2014, donc, une rentrée sur un petit nuage jusqu'aux signatures quémandées le lundi matin à la sauvette / une lessive de gants blancs et les couleuvres qui vont avec mais on avale / des boules, des boules ... et des boulons ! et même des boucles / un violon rendu / souvent plancher dehors / toujours pleurer mon jardin idéal / l'amour et les forêts / et cette lumière

Posté par MamCastor à 10:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]



Fin »